BMW M Hybrid V8 vise à affronter les 24 Heures de Daytona 2023

  • BMW a dévoilé son prototype de voiture de course pour la saison 2023, la M Hybrid V8, bien qu’elle l’ait dissimulée dans une sorte de camouflage.
  • Pourtant, nous pouvons distinguer la calandre massive, les grands boîtiers de phares avec deux bandes de LED et la conception détaillée des feux arrière.
  • Le M Hybrid V8 sera éligible pour courir aux 24 Heures de Daytona et aux 24 Heures du Mans, bien que BMW se concentre sur le premier et le championnat IMSA complet qui l’accompagne.

    La bataille des courses d’endurance s’intensifie. Les principaux constructeurs, dont Ferrari, Porsche, Cadillac, Acura et BMW, préparent des prototypes de voitures de course pour le championnat IMSA WeatherTech Sports Car, qui comprend les 24 heures de Daytona, et le championnat du monde d’endurance (WEC), qui comprend les 24 Heures du Mans. Maintenant, BMW a donné le premier aperçu complet de son entrée, toujours enveloppée d’une sorte de camouflage, alors qu’elle commence les tests sur son coureur de première classe.

    Surnommée BMW M Hybrid V8, la voiture a des proportions traditionnelles de course d’endurance avec un capot bas, un cockpit étroit, des passages de roue évasés et un aileron arrière imposant. Mais les narines béantes qui dominent l’avant sont distinctement BMW, et les deux bandes de LED dans les gros boîtiers de phares tentent d’imiter les lumières jumelles des BMW de série. Le badge BMW Motorsport 50th Anniversary se trouve dans un canyon sur le capot entre deux lignes de caractère extrêmes, tout comme sur les M3 et M4 2023. Les feux arrière à LED complexes font écho aux unités trouvées sur le dernier M4 CSL, et BMW a même conçu la forme de la fenêtre avec le design emblématique de Hofmeister kink.

    Le M Hybrid V8 est développé pour la classe GTP (initialement nommée LMDh) dans le championnat IMSA. Les voitures GTP et les voitures LMH, conçues pour le WEC, seront éligibles pour courir en IMSA et en WEC, mais il y a quelques différences.

    Les voitures GTP sont uniquement à propulsion arrière et utiliseront un système hybride standard, les équipes l’accouplant à un moteur à essence de leur choix. Comme son nom l’indique, BMW a choisi un V-8, mais aucun détail n’a encore été fourni. Chaque équipe doit également choisir un châssis parmi l’un des quatre fournisseurs, et BMW s’associe à Dallara.

    Les voitures LMH permettent beaucoup plus de liberté mais coûteront aussi beaucoup plus cher à développer. Ils peuvent être à traction arrière ou intégrale, et les fabricants peuvent concevoir leur propre système hybride s’ils choisissent d’en utiliser un. Le châssis appartient également à chaque équipe. Étant donné que la classe LMH est beaucoup plus ouverte, toute voiture LMH qui souhaite concourir en IMSA devra être équilibrée en termes de performances pour jouer au même niveau que les voitures GTP.

    Le M Hybrid V8 devrait faire ses débuts en compétition lors de la course d’ouverture de la saison IMSA 2023, les 24 Heures de Daytona, et sa livrée officielle sera dévoilée en temps voulu.

    Ce contenu est importé de {embed-name}. Vous pourrez peut-être trouver le même contenu dans un autre format, ou vous pourrez peut-être trouver plus d’informations, sur leur site Web.

    Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d’informations à ce sujet et sur un contenu similaire sur piano.io

Leave a Comment