Honda Pilot a fait l’objet d’une enquête pour les moteurs qui ne redémarrent pas

La National Highway Traffic Safety Administration a ouvert une enquête sur le Honda Pilot 2016-2019 plus tôt ce mois-ci après plus de 200 rapports de propriétaires indiquant que leur fonction d’arrêt/démarrage automatique les avait laissés bloqués après avoir échoué à redémarrer le moteur. Selon Honda, le problème pourrait également affecter d’autres modèles équipés du V6 de 3,5 litres et de la transmission automatique à neuf rapports du Pilot, notamment la Honda Odyssey, l’Acura TLX et l’Acura MDX.

“Le Bureau d’enquête sur les défauts (ODI) a reçu 221 plaintes et plusieurs rapports de terrain alléguant un problème avec la fonction de démarrage/arrêt automatique sur les véhicules Honda Pilot 2016-2019MY”, indique le rapport de la NHTSA. “Les plaintes allèguent que le moteur ne redémarre pas de lui-même après un arrêt complet à un feu de circulation ou à une intersection avec la fonction Auto Start/Stop activée. Certains des plaignants allèguent qu’un saut était nécessaire pour que le véhicule redémarre. les véhicules concernés sont équipés d’un moteur de 3,5 L couplé à une transmission automatique à 9 rapports. »

Les données internes de Honda ont corroboré les plaintes soumises à la NHTSA par les clients, incitant le régulateur à ouvrir une enquête – la première étape vers ce qui pourrait devenir une campagne de rappel. L’arrêt / démarrage automatique n’était proposé que sur les versions Pilot haut de gamme pour les années modèles en question, mais la population pourrait augmenter ou se contracter avant qu’un rappel ne soit émis. Bien que les constructeurs automobiles offrent des programmes de compensation pour le travail effectué pour traiter les rappels avant qu’ils ne soient officiellement annoncés, à ce stade, il n’y a aucune garantie qu’un rappel aura lieu. Jusque-là, les clients doivent rester assis et attendre d’autres conseils de Honda.

Vidéo associée :

Leave a Comment