La F1 s’attaque à un problème de rebond avant le GP du Canada

Des foules record devraient accueillir le retour de la Formule 1 au Canada après une pause pandémique de deux ans, et la série revient sur le circuit Gilles-Villeneuve à Montréal pour tenter de rectifier les maux de Mercedes et de son champion de 37 ans.

La FIA jeudi s’est enfin attaqué à l’effet “marsouinage” que a enlisé plusieurs des nouvelles voitures 2022, notamment Mercedes et le septuple champion de F1 Lewis Hamilton.

Mais L’instance dirigeante de la F1 n’a agi qu’après que le Britannique a été vu en train de grimper avec précaution de sa voiture à Bakou, en Azerbaïdjan.après trois jours de rebondissements sur le circuit.

“Mon dos me tue!” Hamilton a crié à un moment donné sur sa radio dimanche dernier.

Lui et son coéquipier George Russell avaient averti que le rebond de leurs voitures mettait leur santé en danger – et créait potentiellement un risque pour la sécurité – et Hamilton a déclaré qu’il avait terminé la course à l’adrénaline pure.

« C’est la seule chose. Je me mordais juste les dents à cause de la douleur. Juste de l’adrénaline”, a-t-il dit. “Je ne peux pas exprimer la douleur que vous ressentez. À la fin, vous priez simplement pour que cela se termine.

Il a publié jeudi une photo de la physiothérapeute Angela Cullen l’aidant à s’étirer et a déclaré que c’était le premier jour où il pouvait courir depuis la course de Bakou. Autour du même moment, la FIA a annoncé une directive technique cela obligera les équipes à élever leurs voitures plus haut du sol afin de lutter contre les rebonds.

La FIA a déclaré avoir décidé d’intervenir “après consultation de ses médecins dans l’intérêt de la sécurité des pilotes. Dans un sport où les concurrents roulent régulièrement à des vitesses supérieures à 300 km/h (186 mph), il est considéré que tous la concentration d’un conducteur doit être concentrée sur cette tâche et qu’une fatigue ou une douleur excessive ressentie par un conducteur pourrait avoir des conséquences importantes si elle entraînait une perte de concentration.

“En outre, la FIA est préoccupée par l’impact physique immédiat sur la santé des pilotes, dont un certain nombre ont signalé des maux de dos suite à des événements récents.”

Hamilton, qui a perdu le titre de F1 l’an dernier face à Max Verstappen lors d’une finale controversée de la saison, a eu du mal toute l’année avec la nouvelle voiture de Mercedes. Il est sixième au classement et n’a marqué qu’un seul podium, et Hamilton est régulièrement devancé par son jeune coéquipier Russell. Le joueur de 24 ans est quatrième au classement avec trois podiums.

Le patron de Red Bull, Christian Horner, s’est demandé si Mercedes n’exagérait pas le marsouinage pour couvrir sa voiture inférieure de 2022. Et d’autres ont noté que Mercedes elle-même pourrait alléger le bilan physique sur Hamilton et Russell grâce à des changements de configuration – des modifications allant à l’encontre de l’avantage concurrentiel que l’équipe recherche avec ses configurations actuelles.

Record d’affluence

La F1 a couru pour la dernière fois au circuit Gilles-Villeneuve en 2019 car la série n’a pas pu concourir au Canada pendant les deux premières années de la pandémie. Le retour est le billet le plus chaud à Montréal et la série s’attend à ce que le week-end de trois jours du Grand Prix du Canada attire la plus grande foule de l’histoire.

La course du dimanche est complète et, après l’ajout de deux nouvelles tribunes, la F1 a déclaré que les organisateurs s’attendent à un record de 320 000 fans sur trois jours.

Malheurs de compatriote

La F1 n’entame que sa neuvième course de la saison et des emplois sont en jeu. Le pilote canadien Nicholas Latifi est l’un de ceux dont l’avenir pourrait se décider ce week-end.

Le pilote Williams participera à son premier Grand Prix à domicile, mais il y a des spéculations que dimanche pourrait être son dernier avec l’équipe. Le pilote de Toronto n’a aucun point et est classé 21e au classement — dans un peloton de 20 voitures. Nico Hulkenberg a remplacé Sebastian Vettel pour les deux premières courses cette saison et a surpassé Latifi, il est donc mieux classé au classement.

Latifi a reconnu que son siège n’était pas sûr. C’est une situation similaire à Haas, où le directeur de l’équipe, Guenther Steiner, a déclaré que le pilote de deuxième année, Mick Schumacher, devait s’améliorer.

Schumacher n’a pas marqué un point et a raté une course à cause d’un accident, et maintenant les supporters de Schumacher soutiennent que les critiques ouvertes du patron de Haas à l’égard du jeune Allemand ne sont d’aucune utilité.

Pendant ce temps, chez McLaren, la seule chose qui est claire, c’est que Daniel Ricciardo doit commencer à courir plus près de l’avant.

L’équipe et le pilote conviennent qu’ils ont un contrat jusqu’en 2023, mais le patron Zak Brown a admis des “mécanismes” de chaque côté qui pourraient théoriquement libérer McLaren de conserver le populaire Australien l’année prochaine.

Ricciardo a terminé huitième la semaine dernière, une place devant son coéquipier Lando Norris, et a maintenu son emploi en toute sécurité.

“Mes contrats sont clairs avec l’équipe”, a-t-il déclaré à Bakou, “jusqu’à la fin de l’année prochaine, je suis pleinement engagé. Je l’ai certainement exprimé. Et c’est évidemment maintenant juste sur la bonne voie pour le montrer et montrer ces moments et ces courses dont je sais que je suis capable.

Plus de course automobile AP

Leave a Comment