Les batteries retirées de l’Audi E-Tron alimentent ce pousse-pousse

Alors que les voitures électriques offrent la possibilité d’un fonctionnement à très faibles émissions, ce n’est qu’une partie de l’équation verte. Les constructeurs automobiles cherchent des moyens de s’assurer que la production et la durée de vie des véhicules électriques soient respectueuses de l’environnement. L’un de ces moyens consiste à trouver des utilisations pour les vieilles piles. Audi, en collaboration avec la start-up à but non lucratif Nunam, étudie une possibilité intéressante : les pousse-pousse électriques.

Le pousse-pousse que vous voyez dans la galerie est propulsé par la batterie modules des SUV électriques Audi E-Tron. Plus précisément, ils proviennent d’exemples de prototypes de test. Comme le note le co-fondateur de Nunam, Prodip Chatterjee, même si les batteries ne sont peut-être plus idéales pour une utilisation en voiture, elles conviennent toujours à un véhicule léger et de faible puissance comme un pousse-pousse. De plus, alors que les pousse-pousse électriques ne sont pas rares en Inde, où ils seront testés, ils sont principalement alimentés par des batteries au plomb. Les batteries lithium-ion E-Tron offrent une meilleure densité d’énergie et potentiellement une meilleure longévité. Audi et Nunam examineront également les utilisations potentielles de troisième vie de ces batteries pour le stockage d’énergie stationnaire, éventuellement pour l’éclairage.

Seuls trois des pousse-pousse ont été construits jusqu’à présent. Nunam les fournira à une organisation locale à but non lucratif qui aide les femmes à fabriquer et à vendre des biens sans dépendre d’autres intermédiaires. Ainsi, les pousse-pousse seront utilisés pour transporter ces marchandises. De plus, un système de charge de panneaux solaires sera fourni pour rendre la charge sans émission. Pendant la journée, les panneaux chargeront une autre batterie E-Tron, et lorsque les pousse-pousse reviendront à la fin de la journée, ils se rechargeront à partir de l’électricité stockée dans cette autre batterie.

Les pousse-pousse seront mis en service au début de l’année prochaine. Nunam suivra l’utilisation et l’état de la batterie pour en savoir plus sur les caractéristiques de ces anciennes batteries et la viabilité de ces cas d’utilisation de seconde vie.

Vidéo associée :

Leave a Comment