Max Verstappen se rallie après un spin pour remporter le Grand Prix de Hongrie F1

BUDAPEST, Hongrie – Le champion de Formule 1 Max Verstappen a surmonté un tête-à-queue et sa pire place de départ de la saison pour remporter le Grand Prix de Hongrie dimanche. Sa huitième victoire de la saison a poussé l’avance de Verstappen à 80 points sur Charles Leclerc alors que la F1 entre dans sa pause de mi-saison.

Même si son avantage ne cesse d’augmenter, Verstappen n’anticipe pas.

“C’est bien sûr une excellente piste”, a-t-il déclaré. “Mais si vous voulez vous battre pour des championnats, vous ne pouvez pas vous permettre beaucoup d’erreurs.”

Mercedes a placé ses deux voitures sur le podium pour la deuxième course consécutive; Lewis Hamilton, sept fois champion de F1, s’est frayé un chemin de la septième à la deuxième place, son coéquipier et poleman George Russell a terminé troisième.

Carlos Sainz Jr. a terminé quatrième dans une autre journée désastreuse pour Ferrari. Leclerc a terminé sixième, une place derrière Sergio Perez de Red Bull.

La huitième victoire de Verstappen de la saison était la 28e de la carrière du Néerlandais.

« Qui aurait pensé en nous réveillant aujourd’hui que nous obtiendrions ce résultat ? Incroyable », a déclaré Verstappen à son équipe en laissant échapper un rire. «Je me battais contre beaucoup de gars et c’était très amusant là-bas. C’était une course folle mais (nous) sommes restés calmes et nous avons gagné.

Il s’est qualifié au pire 10e de la saison en raison d’une perte de puissance samedi, puis lors de la course de dimanche, Verstappen a fait un virage à 360 degrés.

“Incroyable Max, c’est là-haut avec votre meilleur”, a répondu Christian Horner, directeur de l’équipe Red Bull. “Fantastique.”

Russell, qui est parti de la pole pour la première fois de sa carrière, a mené 30 tours jusqu’à ce que Leclerc le dépasse à l’extérieur alors que des nuages ​​​​sombres roulaient sur le circuit du Hungaroring et qu’une légère pluie commençait à tomber.

Avec Leclerc en tête, Verstappen a sapé pour des pneus plus rapides. Ferrari a fait une erreur en choisissant les pneus durs plus durables pour Leclerc.

“Ces pneus sont (explétifs)”, a déclaré Leclerc.

Il a expliqué plus tard qu’il pensait que c’était le mauvais appel.

“J’ai précisé que je voulais garder (le pneu moyen) le plus longtemps possible, mais nous nous sommes arrêtés très tôt aux stands pour le dur, et nous devons comprendre pourquoi. Je pense que s’arrêter pour le dur a été le tournant”, a déclaré Leclerc. “Avant de penser au championnat, pour être honnête, en tant qu’équipe, nous devons comprendre ce que nous devons faire pour nous améliorer. Parce que sinon ça va être vraiment difficile. .”

Quelques instants plus tard, Verstappen a perdu son adhérence et a filé sur la piste, permettant à Sainz de prendre la tête d’Hamilton. Leclerc a dépassé Verstappen, pour perdre sa position peu de temps après car Verstappen avait des pneus plus rapides.

“C’était des conditions très difficiles, mais nous avions une très bonne stratégie”, a déclaré Verstappen. “Nous avons été très réactifs, toujours au bon moment. Même avec le 360, nous avons quand même gagné.”

Se souvenant du tête-à-queue, Verstappen a déclaré : “J’ai mis les gaz et j’ai complètement perdu l’arrière, ça m’a rattrapé.”

Les problèmes de stratégie de Ferrari ne vont tout simplement pas disparaître. Leclerc a vu deux victoires clouées disparaître – au GP de Monaco et au GP de Grande-Bretagne – après que des appels d’équipe l’ont fait chuter d’une position dominante à la quatrième place.

Ferrari a raté le prochain arrêt de pneus de Sainz au tour 47, prenant trop de temps pour monter son pneu arrière gauche.

“On a toujours l’impression qu’il se passe toujours quelque chose, de la fiabilité, des erreurs, peu importe”, a déclaré Leclerc clairement frustré.

Hamilton est resté à l’écart mais perdait du temps face à Verstappen alors que la pluie augmentait.

Leclerc, qui a chuté alors qu’il menait le Grand Prix de France la semaine dernière, a subi un troisième changement de pneu au 55e tour.

La stratégie de Ferrari appelle même Verstappen confus.

“Je pense que Ferrari a choisi ses mauvais pneus lors de son dernier relais avant de revenir aux stands”, a déclaré Verstappen. “Ferrari était très rapide, ils ont juste fait le mauvais choix avec le pneu dur (pour Leclerc).”

Lando Norris a terminé septième pour McLaren, Fernando Alonso a terminé huitième et son coéquipier Alpine Esteban Ocon a terminé neuvième. Sebastian Vettel d’Aston Martin a terminé 10e.

Vettel, qui a remporté ses quatre titres de F1 avec Red Bull de 2010 à 2013, est prendre sa retraite en fin de saisonà quel point Verstappen pourrait bien avoir battu son record de F1 de 13 victoires en une saison à partir de 2013.

Après une pause d’un mois, la saison reprend avec un triplé en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie.

« Que les deux voitures soient sur le podium est vraiment spécial pour nous. Les autres gars ont un avantage, mais nous sommes clairement en train de réduire l’écart », a déclaré Hamilton. “J’espère que nous apporterons plus dans la seconde moitié de la saison et que nous commencerons à nous battre avec les gars à l’avant.”

Russell a souligné qu’il n’y a pas si longtemps, Mercedes était loin derrière Red Bull.

“Nous terminions avec une minute de retard, et maintenant nous avons 10 secondes de retard”, a-t-il déclaré.

Verstappen a également de bonnes raisons de saluer la résurgence de Mercedes.

“C’est bien qu’ils soient compétitifs”, a-t-il plaisanté. “Cela signifie qu’ils peuvent voler plus de points à Ferrari.”

Pierre Gasly d’AlphaTauri est parti de la voie des stands après avoir été pénalisé pour plusieurs changements de pièces de moteur et a terminé 12e.

Daniel Ricciardo de McLaren a montré une partie de son ancienne forme avec un super double dépassement sur Ocon et Alonso à l’approche de la mi-course, célébrant avec un juron exubérant.

Mais Ricciardo n’a pas ri plus tard car le pilote australien a écopé d’une pénalité de cinq secondes pour avoir coupé l’Aston Martin de Lance Stroll et l’avoir fait sortir de la piste. Ricciardo s’est classé 15e.

Leave a Comment