Nothing’s Phone 1 n’arrive pas aux États-Unis

Rien n’a confirmé que son premier smartphone, le Phone 1, ne sera pas diffusé à grande échelle aux États-Unis ou au Canada, PCMag rapports. Au lieu de cela, un «nombre limité» d’appareils sera distribué aux investisseurs communautaires du pays dans le cadre d’une «bêta fermée», Rien n’a dit dans un communiqué. Il a ajouté qu’il espère lancer un smartphone pris en charge par les États-Unis à l’avenir.

“Bien que nous aimerions apporter le téléphone 1 à l’ensemble de la communauté à travers le monde, nous nous concentrons sur les marchés nationaux, y compris le Royaume-Uni et l’Europe, où nous avons de solides partenariats avec les principaux opérateurs locaux”, a déclaré la société. PCMag dans un rapport. “Comme vous le savez, il faut beaucoup pour lancer un smartphone, de la prise en charge du combiné par les technologies cellulaires du pays aux partenariats avec les opérateurs et à la réglementation locale, et comme nous sommes encore une jeune marque, nous devons être stratégiques à ce sujet.”

PCMag rapporte que quiconque essaie d’utiliser le téléphone de Nothing aux États-Unis est susceptible d’avoir une couverture “imprévisible” sur T-Mobile, pas de prise en charge de la voix sur LTE sur AT&T et aucun service sur Verizon.

Des rumeurs selon lesquelles le téléphone 1 ne recevra pas une version américaine complète ont commencé à émerger après qu’un nombre limité de smartphones aient été mis en prévente sur StockX devant l’appareil lancement officiel le 12 juillet. La liste des produits comportait une clause de non-responsabilité indiquant que le téléphone “n’est pas entièrement pris en charge en Amérique du Nord. La fonctionnalité peut être affectée en fonction de votre opérateur, de votre couverture, de votre vitesse et/ou de votre fiabilité ; ou il peut ne pas fonctionner du tout.

Le marché américain des smartphones a toujours été difficile à percer pour les nouveaux entrants. Les téléphones de fabricants chinois populaires tels que Xiaomi, Oppo et Huawei ne sont généralement pas commercialisés à grande échelle dans le pays, et les sélections de combinés des opérateurs américains sont dominées par Apple et Samsung. Il n’est peut-être pas surprenant qu’une startup comme Nothing n’ait pas eu plus de chance de percer.

Leave a Comment